Partagez | 
 

 Shizuka shizukana - redondant, vous dites?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Homina
avatar
Messages : 20

Age du personnage : 32 ans

Doubles Comptes : Non

Métier : Medecin

Statut marital : Veuf


MessageSujet: Shizuka shizukana - redondant, vous dites?    Sam 25 Fév - 3:30

Shizuka Shizukana

  • 32 ans... Enfin, j'crois
  • Veuf
  • Colon, Médecin pour être précis
  • Qu'est-ce que j'en sais d'mon signe? Un truc avec des pattes, surement
  • Tant que ça se mange, c'est bien, deja
  • Ma couette.

Hobbies


La lecture? ouais, j'aime bien lire, et apprendre des nouveaux trucs, d'ailleurs. J'm'en fiche un peu de quoi, tant que c'est bien écris... C'probablement pour ça que j'ai pas eu trop de mal dans mes études de médecine. J'suis pas particulièrement passionné par le sujet d'ailleurs, contrairement à ce que pensent mes pères, mais ça serait trop fatiguant de les contredire. En revanche j'aime bien les gens, mais seulement pour les écouter parler, s'ils commencent à attendre des réponses de ma part, soudainement, j'aime moins...

J'aime bien ne rien faire, sinon. Feignant? Ouais, on peut dire ça. J'passe une bonne partie de mon temps allongé, ou assis à regarder le plafond (ouais, parce que je m'allonge jamais dehors, j'peux pas trop regarder le ciel, j'ai le vertige...). J'ai pas énormément d'énergie, donc forcément, j'apprécie quand j'peux ne rien faire. D'ailleurs c'est tout le temps de désordre chez moi...

Pour finir, j'aime bien manger des bons trucs. Par exemple, ma consœur médecin fait un très bon thé, qu'elle partage tous les soirs avec moi, après le boulot. Bah l'matin, ça me donne un peu plus envie de me lever, parce que j'sais qu'en fin de journée, on partagera une tasse ensemble. C'con à dire, mais la nourriture est un des rares plaisirs que j'ai. Sauf que j'sais pas cuisiner, et que j'aime pas sortir...
Ouais, ma vie est compliquée...

Signes particuliers


Ouais, des tocs j'en ai des tonnes, mais j'en ai tellement qu'il devient presque inutile de les noter, tu crois pas? Nan, c'que j'veux dire, c'est que ça irait plus vite de dire c'qui va bien que c'qui va pas, en fait... Même si y a pas grand chose qui va... Bon, pour faire simple, j'sais pas vraiment à quoi ressemble un peigne, je regarde personne dans les yeux, j'me ronge tellement les ongles qu'on pourrait vaguement se demander si j'en ai, et j'aime bien m'balancer dans tous les sens quand je suis stressé. Et les coins. J'aime les coins... Ou murs aussi, quand j'peux pas atteindre les coins...

Description



J'chuis l'genre de mec insipide dont on a vite fait le tour. Petit, on m'a mis dans un moule et on m'a dit de pas bouger. Con comme je suis, j'suis resté dans le moule, j'ai fait mes conneries, mais j'ai pas bougé, alors ça a donné un truc bizarre, genre difforme mais dans les formes, parce que ce moule, il était pas fait pour moi. Aujourd'hui encore j'y reste dans ce putain de moule du parfait petit soldat... Enfin, j'essaie du moins, même si j'ai pas le profil type et j'en suis plus un, un soldat. J'fais des efforts disons. Et parfois j'range même mon bureau, c'pour dire.

J'suis assez vide, sinon. Rien ne m'intéresse vraiment, sans pour autant me lasser. J'ai étudié pas mal de trucs pourtant, surtout d'la bio, sans surprise, et d'la médecine, mais j'ai jamais ressenti ce truc, dont tout le monde me rabâche sans cesse les oreilles. Ouais, j'ai pas de passions. Peut-etre que j'en avais avant, mais maintenant, c'est plus le cas. A vrai dire, j'sais même pas réellement ce que c'est, d'être passionné. J'suis creux, tellement que je m'étonnerais pas d'résonner si on venait à m'taper dessus. C'est comme ça depuis quelques années maintenant, et chaque jour qui passe est plus gris que le précédent. Tout comme moi...
Au fond, j'peux t'parler de fin du monde ou d'la recette d'la quiche lorraine sur le même ton monocorde, l'air plus ennuyé par le fait qu'on m'tienne la jambe que réellement par l'sujet possiblement catastrophique (surtout les quiches, quoi). Tout me fatigue. J'crois que rien ne m'étonne vraiment.
J'suis né pour être blasé de tout... Ou quelque chose comme ça...

J'dors pas beaucoup, mais ça c'est parce que j'réfléchis trop qu'il dit mon papa, ou que j'fais pas assez d'effort, d'après mon père. J'cherche pas à les contredire, ça serait une perte de temps, mais dedans ça fait trop de bruit pour que je ferme l’œil. Tu sais, insomnie chronique, tout ça, j'te fais pas un dessin.
J'te dis ça pour que tu comprennes la raison pour laquelle j'me tape des cernes pareils depuis la primaire, t'vois ? Du coup j'ai appris à vivre avec, j'dors rarement plus de quatre heures par nuits, et j'fais des micro siestes tout au long de la journée. J'suis même capable de dormir debout et les yeux ouverts.
On peut dire qu'c'est un talent? Au moins ça m'en fera un.

Si j'ai des secrets? J'ai l'air d'avoir des secrets? Ouais, tu m'diras, ouais j'ai grave la tête d'un mec qui en sait trop et qui garde tout pour lui. Bah c'est vrai, j'ai une tonne de secrets. Mais pas les miens hein, moi j'ai rien à cacher - y a écrit en gros "blaireau" sur mon front - par contre j'ai ceux des autres à garder. J'sais pas pourquoi, mais les gens m'ont toujours parlés facilement. Mets ça si tu veux sur la blouse blanche ou sur l'fait qu'j'suis légèrement  - très légèrement – asocial, mais les gens ont souvent cette certitude étrange qu'avec moi ils peuvent parler sans risque que j'en parle à quelqu'un d'autre. C'est vrai, j'avoue.
On m'aime bien parce que je suis le type même du gars qui t'écoute pendant trois heures, sans te dire que tu le fais chier et qu'il s'en fout de ta vie, juste parce qu'il a rien de mieux à faire. Enfin, j'm'en fous pas des gens, pas totalement du moins, mais c'pas facile d'aider tout l'monde, tu vois? Mais j'écoute t'sais. J't'écoute toujours.
Parce que dans l'fond, qu'est-ce que j'peux bien faire d'autre?

Histoire


Ouais, je sais à quoi tu t'attends. A une histoire triste à pleurer comme une vache qui pisse, avec des chatons morts dans le caniveau, et un orphelin qui a six ans à dû apprendre à s'en sortir tout seul et qui finalement décide de suivre une formation d'médecin en vendant des allumettes cassées. Désolé de te décevoir, ma vie est beaucoup moins intéressante que ça... En plus y a plus d'chats, j'te rappelle. Faut suivre un peu...

J'suis né dans une famille japonaise. J'sais qu'on était japonais parce que, déjà, t'as vu le patronyme que je coltine, mais surtout parce que mes parents tenaient à se souvenir de notre héritage de la terre, tout comme leurs parents avant eux, et leurs parents avant eux... Bref, ça a passé les siècles, parce que y a un gars au début de la file qui a dit un jour « surtout, n'oubliez pas, on est mieux que les autres, et faut pas qu'on perde ça ».
Par contre j'sais pas vraiment ce qu'était le Japon. L'histoire, j'aime bien, mais une fois j'ai voulu m'renseigner un peu, pour faire plaisir à mes parents, puis quand j'ai vu qu'ils descendaient d'une sorte de déesse soleil ou je sais pas quoi, j'me suis dit que c'était trop perché pour moi et j'ai fermé le data. Faut pas abuser non plus, les origines, au bout d'un moment, faut savoir les lâchers et se contenter de ce que l'on est...

Bref. Une famille moyenne de Hominas moyens, ni riche, ni pauvre : Aki mon père, Akihiko mon papa et moi, caché sous une table. Ouais, ils s'étaient bien trouvés. Enfin non, pas vraiment, c'était un mariage arrangé, parce que père était dans l'armée, haut gradé, et qu'il avait jamais l'temps de faire des rencontres sans aide – ouais, bourreau de travail, toi-même tu sais. Papa, lui, avait des goûts trop précis pour tomber sur la perle rare en claquant des doigts.
Au fond, ils voulaient juste fonder une famille - père pour pas être seul, papa pour avoir une lignée - et l’amour était clairement optionnel, pour eux.
A défaut d'être heureux, ils s'entendent bien, aujourd'hui encore.

Bon, j'vous passe ma jeunesse et mon adolescence, on va résumer par le fait que j'ai fait pas mal de conneries, un peu plus que la moyenne des gens je pense, mais que j'en suis pas mort, alors ça va. J'avais des notes tout aussi moyenne que mes conneries, et j'ai jamais rien fait pour sortir du lot. J'faisais pas partie d'un groupe, sociabiliser me demandant trop d'effort, et j'lisais beaucoup, pour passer le temps. J'aime bien lire. Chez moi c'est rempli de datas en pagaille qui traînent partout de la chambre au salon. Quand je lis le temps passe plus vite...  
''Passer le temps'', c'est vrai que ça résume bien ma vie.

Même si j'étais seul, à ma façon j'aimais bien les autres, mais eux par contre se laissaient vite de mon côté blasé de la vie. J'suis pas blasé d'la vie, enfin, pas à l'époque. Je sais juste pas exprimer mes émotions, que ce soit physiquement ou moralement, alors, forcément, on avait tout le temps l'impression que je gardais tout pour moi, jusqu'à mes sentiments, au point de paraître aussi froid et indifférent qu'un caillou, pour reprendre les termes utilisés par les autres.
Ouais, faut dire que j'parlais jamais, même quand ça allait pas, j'avais tellement peur de déranger que finalement j'en devenais distant. J'm'en suis rendu compte quand mon ex de jeunesse m'a quitté en me disant qu'il n'avait jamais été avec quelqu'un d'aussi cruel et ignoble avec lui. J'sais pas lequel de nous deux à le plus souffert dans cette histoire...
Comme quoi, l'indifférence, ça peut faire mal.

Le problème avec moi, c'est qu'on a voulu me foutre dans un moule qui était pas le mien, comme tu l'sais deja. J'suis pas quelqu'un d'normal, et même si j'suis tout le temps en train d'dire le contraire, au fond, j'le sais bien que c'est faux. J'réfléchis trop, j'aime pas les gens, et j'suis du genre à pas m'entendre en société, ni à être politiquement correct, en fait... Mais ça, mes parents s'en foutaient. Ce qu'ils voulaient, eux, c'est que je sois normal, parce qu'un gosse différent des autres, ça fait peur. J'vous l'ai déjà dit, j'suis un gamin poli et tout, alors j'ai fait ce qu'on attendait de moi, même si ça a vite fait naître en moi un côté suicidaire assez sévère, mais même sur ça ils ont fermé les yeux, même quand j'ai commencé à boire jusqu'à rouler sous la table, ils ont rien dit.
J'ai jamais su comment le prendre.

Histoires que je fasse quelque chose de ma vie, Père m'a poussé à aller dans la médecine, parce que j'avais l'air un peu plus intéressé par la bio que par le reste, et puis après des années à jongler les soins et l'école, j'en suis ressorti médecin... Un médecin moyen hein, j'te l'ai dit, j'travaille qu'au minimum parce que mes parents veulent que je sois normal, et être en haut du panier, c'est pas être normal...
Et là, tu vas me dire, comment j'en suis arrivé à joué les bons soldats? Après tout, rien ne me forçait à quitter le civil. T'inquiète, ça arrive.

Bref, j'ai vingt-trois ans, pour papa c'est bien assez pour qu'il joue les marieurs, pour la forme, parce que je suis célibataire depuis trois ans de trop d'après lui et qu'il faut que la tradition se perpétue. Ouais, ils y tiennent à leurs putains de racines, et puisque chez nous, on mélange les adns pour faire des bébés, faut pas choisir n'importe qui si on veut que je Japon survive, même si, j'suis presque sûr que papa ne sait plus vraiment ce que c'était un Japonais, quand on voit la tête de mon heureux époux...
Et voilà que six mois plus tard j'me retrouve marié à un mec que je connais depuis autant de temps. Shizu qu'il s'appelait. À croire que mes parents voulaient que j'suive le même chemin qu'eux, niveau prénom... J'suis sûr que père avait du ratisser tous les dossiers de l'armée pour l'trouver, juste pour faire plaisir à papa en lui trouvant un ''vaguement'' Aasiatique-que-si-tu-plisse-les-yeux-et-que-tu-le-regardes-de-dos-ça-passe.
… Mille ans, c'est long quand même.

Il était joli Shizu, d'une taille moyenne, avec de grands yeux verts, une peau ''asiatique'', et des cheveux long, raide et noir. Il entrait tout comme il faut dans le moule que mes parents voulaient, donc j'me suis pas rebellé, j'ai fait plaisir à mes parents en l'épousant. Puis il voulait bien de moi, j'allais pas m'en plaindre, hein?

J'peux pas vraiment vous dire qu'on était malheureux, ce serait mentir, si on le faisait après tout c'est parce qu'on le voulait bien, personne ne nous avait mis le couteau sous la gorge, mais j'sais pas si on peut vraiment appeler ça aimer quelqu'un. Moi j'étais habitué à lui au fond, même si j'l'aimais pas vraiment, il faisait partie de ma vie, de mes habitudes après cinq ans de mariage. J'm'étais déjà fait à l'idée qu'on allait rester ensemble jusqu'au jour où il en aurait marre de moi et qu'il déciderait de me jeter en prenant le chien mécanique (qu'on aurait appelé Pochi tiens, histoire d'être original) et les gosses avec lui. Ouais, mais sur ce coup-là l'destin il m'a bien baisé.
C'était un militaire, comme tu sais.

Il est mort pour l'honneur qu'ils m'ont dit. Connerie ouais, quel honneur y à mourir ? A l'époque je travaillais moi-même dans l'armée, parce que c'était mieux pour nous, en tant que médecin sur le vaisseau, j'avais juste eu besoin de faire mes classes pour devenir médecin militaire...
Sur le moment ça allait, j'ai fait un petit dénie, tout ça, et j'ai continué ma petite vie sans trop m'en plaindre... Jusqu'à que la trêve soit signée, deux semaines plus tard. Deux.Semaines. Merde! A deux semaines, juste à deux semaines. J'sais pas pourquoi, mais dans ma tête, c'est pas passé. J'ai craqué.
La suite, c'est pas du joli. L'auto-destruction, tu connais? J'ai passé quelques mois difficiles, ouais, mais on m'a soigné. Du moins, sur papier.
Après ça, j'ai signé un papier comme quoi j'allais mieux, j'ai tout plaqué et j'suis retourné dans l'civil. J'avais besoin de prendre l'air, j'crois.

J'suis resté médecin. Déjà, parce que je sais pas faire grand chose d'autre, mais aussi parce que j'ai la flemme de faire autre chose. C'est long d'apprendre un métier, puis aider les autres, ça me donner l'impression d'être moins creux. J'me suis installé à Garden, en tant que médecin Hominas. J'ai fait un cabinet avec une Feminas, le premier de son genre, pour qu'on puisse ainsi soigner tous les types de colons, parce pour courir après une bestiole de la faune locale et finir par s'casser la patte dans un ravin, y a pas un peuple pour sauver l'autre...
J'ai pas d'avis sur ma collègue. J'sais pas si c'est parce qu'on est tous les deux médecin, mais l'fait qu'on fasse passer la vie avant tout le reste, ça nous a aidé à s'entendre. C'pas simple pour autant, hein, même pour moi, mais avec les années, ça vient, même si on a parfois des rixes dans la salle d'attente qu'on a volontairement fait mixte. Je rencontre des Feminas, de temps à autre, mais je les soigne pas, hein, j'sais pas comment ça marche ces trucs-là...
Parfois j'écoute ma consœur parler de son peuple, et j'sais toujours pas si j'dois le haïr ou pas. Puis j'prends un thé avec elle, on parle du beau temps et de la pluie en mangeant des petits biscuits et je n'y pense plus.
Parfois, j'me dis que j'suis peut-etre en train de parler avec son assassin, que je devrais essayer de faire quelque chose, n'importe quoi. Puis parfois, j'y pense plus.
Parfois, j'passe ma journée dans mon lit, sans réussir à me lever, en me disant que de toute façon tout ça est inutile, et que la guerre reprendra bientôt. Puis parfois, j'y pense plus.
Parfois, j'me dis qu'il faudrait que je sois heureux au moins une fois, juste pour essayer, juste pour voir ce que ça fait.
Puis parfois, j’y pense plus...

Lys

J’ai connu le forum par partenaire et je le trouve intéressant. Il s’agit de PREMIER PERSO.
Si je devais dire quelque chose en plus, ce serait... Coin ♥


Dernière édition par Shizuka Shizukana le Sam 25 Fév - 22:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newedenxxy.forumactif.com/t164-shizuka-shizukana-redondant-vous-dites#1557 http://newedenxxy.forumactif.com/t170-journal-de-shizuka-c-te-titre-inspire

Admin (Femina)
avatar
Messages : 255

Age du personnage : 19 ans

Doubles Comptes : Marcus G. Holms

Métier : Animatrice de Space Morning / idole

Statut marital : Célibataire extra vierge


MessageSujet: Re: Shizuka shizukana - redondant, vous dites?    Sam 25 Fév - 10:17

Bienvenue sur le fofo *^*
Ta fiche promet, je la lis des que j'ai 5 minutes !
Joli choix d'avatar :3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newedenxxy.forumactif.com/t6-eeva-le-vilain-petit-canard http://newedenxxy.forumactif.com/t38-relations-d-une-petite-etoile

Admin (Femina)
avatar
Messages : 231

Age du personnage : 29 ans.

Doubles Comptes : Alma B, Conan K.

Métier : Ambassadrice Femina.

Statut marital : Mariée à Stella.


MessageSujet: Re: Shizuka shizukana - redondant, vous dites?    Sam 25 Fév - 10:18

Bienvenue parmi nous ! Un sacré personnage de ce que j'en ai lu ! Ta fiche est-elle complète ?


— Lies can be truly beautiful.
How is the world ruled and how do wars start ? Diplomats tell lies to journalists and then believe what they read. Diplomacy is the art of telling people to go to hell in such a way that they ask for directions. But never hate your enemies. It affects your judgment. ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newedenxxy.forumactif.com/t7-eris-girl-meets-boys#9 http://newedenxxy.forumactif.com/t43-eris-living-a-boy-s-adventure-tale#85

Admin (Homina)
avatar
Messages : 263

Age du personnage : 33 ans

Doubles Comptes : Stella Murakami

Statut marital : Célibataire désespéré


MessageSujet: Re: Shizuka shizukana - redondant, vous dites?    Sam 25 Fév - 11:16

HIIIII je suis trop fan, ta fiche est super, ton perso encore plus ! ;___;
Mh pour moi la fiche a l'air complète, du coup...

Tu es validé !
Cotillons, paillettes et licornes, bienvenue parmi nous ! Ça fait tellement plaisir ! Pour les dernières formalités, le journal intime est un outil utile pour tenir à jour ses RPs et les relations de ses personnages.
D'ailleurs, en parlant d'outils, ici, on est au top de la technologie : venez découvrir nos supers réseaux de communication ! Facebook ? Pff, dépassé. Votre personnage mérite tellement mieux.

En dernier lieu, vous pouvez tout simplement demander un RP dans la catégorie correspondante. N'oublie pas non plus de recenser ton avatar dans le bottin si tu en as envie !

Encore bienvenue chez nous, amusez-vous, et surtout, faites l'amour, pas la guerre ! A moins que ce soit l'inverse ?


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newedenxxy.forumactif.com/t8-malik-it-s-raining-men-hallelujah http://newedenxxy.forumactif.com/t39-malik-des-histoires-toujours-des-histoires#48
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Shizuka shizukana - redondant, vous dites?    

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lilwenn, Vous dites mignonne ? [Serdy]
» Jeu des énigmes
» Choi Heejun Vendeur de chaussure et bric à brac vous dites ?
» Dites haut et fort que vous aimez votre guilde !
» Etes-vous optimiste ou pessimiste...

Sauter vers: