Partagez | 
 

 Porcelaine Hearth { Ulrik & Eeva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Admin (Femina)
avatar
Messages : 255

Age du personnage : 19 ans

Doubles Comptes : Marcus G. Holms

Métier : Animatrice de Space Morning / idole

Statut marital : Célibataire extra vierge


MessageSujet: Porcelaine Hearth { Ulrik & Eeva   Dim 22 Jan - 22:10

Porcelaine Hearth
“Quand je me vois dans tes yeux, il n'y a rien de complémentaire. Juste deux étrangers qui contemplent l'autre. Deux ennemis, pourtant obligés de cohabiter.”
Thème }} Cela avait commencé par une fatigue inhabituelle depuis son épisode malheureux avec Ambroise. L'épuisement ne semblait pas vouloir la lâcher. Elle se sentait faible, fiévreuse. Elle peinait à tenir debout sans vertiges. Elle avait même du mal à avoir autant d'énergie que d'habitude pour son travail.
Elle avait remisé ça pour elle-même, comme toujours, cachant toute émotion derrière des sourires, des faux semblants. Elle était si douée à ce jeu-là... Mais lorsqu'elle s'était à nouveau effondrée peu après la fin du spécial de l'émission, son équipe s'était enfin affolée.

Ce fut une Eeva inconsciente qui fut transportée au pôle médical Homina sur conseil de l'ambassadrice. Pas question qu'une idole Femina en visite officielle soit mal traitée, les enjeux diplomatiques étaient bien trop grands. Pourtant, après bien des examens, l'on ne trouva rien, si ce n'était une tension très basse et un peu d'anémie. Elle était simplement en hypoglycémie, conclut-on.
Mais que savaient-ils, les hominas, de ce qui tourmentait un esprit adolescent, couplé à la mauvaise période du mois pour une Femina ?

Dans sa chambre aseptisée, sur ce vaisseau étranger, la jeune femina fixait l'holo fenêtre représentant à sa demande un champ de fleurs blanches, silencieuse et mélancolique. Elle ne pouvait confier à personne ce qui s'était passé avec Ambroise et elle se sentait si tourmentée, si souillée, au fond, d'avoir été touchée ainsi par un ennemi... On lui avait recommandé de se reposer un peu, lui avait donné des fortifiants qu'un infirmier allait lui amener. Mais ce n'était pas de ça que son esprit souffrait. La solitude, la dépression et la mélancolie n'étaient pas étrangères à son état, couplées à une surcharge de travail bien trop importante.

Elle entendit la porte s'ouvrir, tournant son regard sur un nouveau venu. C'était drôle comme aucun Homina ne se ressemblait. Celui là n'avait pas de poils sur le visage, et sa couleur de cheveux... C'était plutôt joli. Elle-même devait faire pâle figure, en blouse d'hôpital. Elle l'avait un peu déboutonnée, pour mieux respirer, étouffée par un col pas adapté à sa morphologie, laissant voir, à peine, la douce tension de sa poitrine. Ses cheveux, réunis en une simple tresse, au bleu cyan, lui faisaient comme une auréole sur l'oreiller. Quant à son fidèle animal, Cosmo, il dormait en rond sur les cuisses couvertes d'un drap, petit gardien immaculé de cet oiseau bleu aux yeux tristes.
"Bonjour ?" Dit-elle doucement, un peu intriguée par ce nouvel Homina. Sa blouse trahissait qu'il travaillait ici. Sans doute un médecin, ou un infirmier. Elle espérait qu'on la laisserait un peu tranquille. Elle ne pouvait pas leur dire, à tous, que son anémie était normale puisqu'elle avait ses règles... C'était bien trop gênant.
© Mister Hyde


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newedenxxy.forumactif.com/t6-eeva-le-vilain-petit-canard http://newedenxxy.forumactif.com/t38-relations-d-une-petite-etoile

Homina
avatar
Messages : 56

Age du personnage : 23 ans

Métier : Infirmier

Statut marital : célibataire


MessageSujet: Re: Porcelaine Hearth { Ulrik & Eeva   Lun 23 Jan - 10:10

Debout, stoïque, droit comme un i derrière la porte de la chambre, Ulrik tenait de ses mains tremblantes le plateau sur lequel il avait placés les fortifiants de la patiente. "La patiente"... parler d'une personne au féminin lui laissait toujours une drôle d'impression. Pourtant, lors de son séjour à Garden pour une formation, il avait rencontré des feminas. Il avait appris à connaître un peu ces êtres qu'on lui avait toujours présentés comme différents, alors qu'au fond, ils étaient assez semblables. Physiquement, bien sûr, Ulrik reconnaissait qu'il y avaient d'énormes différences, mais à bien y regarder, elles avaient deux yeux, un nez, une bouche, deux oreilles, deux bras et deux jambes. Alors, en quoi la différence de sexe pouvait-il déclencher une guerre planétaire si longue et si grave ???

Un collègue passa dans le couloir et tourna la tête vers lui en passant dans son dos. Ulrik lui lança un coup d'oeil rapide, un sourire furtif et un salut de la tête, de quoi rester poli. Mais à chaque fois qu'un homina posait son regard sur lui il avait l'impression d'être scruté, épié, passé au rayon X. Il n'avait pas eu cette impression avec les feminas. Bien sûr elles l'avaient regardé avec étonnement, curiosité, et souvent même avec colère et amertume. Ulrik était persuadé que cela n'était dû qu'à l'incompréhension et la méconnaissance des deux camps.

Il ne s'était pas attendu à sa réaction en voyant sa patiente pour la première fois. Il toqua et poussa la porte pour entrer. Aussitôt il sentit le rouge lui monter au joue, et au vu de sa pâleur naturelle et de la clarté de ses cheveux et de ses yeux, cela devait se remarquer sans problème !

-Euh... bon... bonjour, répondit-il, timide, à la douce voix de cristal de la demoiselle aux cheveux bleus. Il déglutit avec difficulté lorsque ses yeux se posèrent sur le décolleté d'Eeva, et il s'empressa de détourner le regard. Il vit alors la petite chose blanche lové au creux de ses cuisses. Les hominas n'avaient pas d'animaux et Ulrik en avait vu quelques uns à Garden mais il n'en avait jamais approché un de près, ni même touché. Il posa le plateau sur la tablette près du lit de la femina et lui tendit les comprimés à avaler.

-Tenez, c'est pour vous aider à aller mieux. Ça vous redonnera des couleurs.

En effet, elle paraissait pâle, plus que lui, dû à une sévère anémie. Un trouble dont Ulrik était un des rares hominas à connaître l'origine. Ou du moins s'en doutait-il, après avoir lu le dossier de la patiente, et en fouillant dans ses souvenirs. Mais il n'était pas convenable d'aborder le sujet, et puis ils ne se connaissaient même pas. C'était inconvenant et irrespectueux ! Il préféra détourner son attention sur quelque chose de plus intéressant. Il pointa légèrement du doigt la petite créature, et demanda, tout sourire :

-Qu'est-ce que c'est, comme animal ? Est-ce que je peux... le caresser, il ne va pas me mordre ou un truc comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newedenxxy.forumactif.com/t48-ulrik-ostensson-la-vie-est-une-remise-en-question-perpetuelle http://newedenxxy.forumactif.com/t96-journal-d-ulrik

Admin (Femina)
avatar
Messages : 255

Age du personnage : 19 ans

Doubles Comptes : Marcus G. Holms

Métier : Animatrice de Space Morning / idole

Statut marital : Célibataire extra vierge


MessageSujet: Re: Porcelaine Hearth { Ulrik & Eeva   Lun 23 Jan - 11:32

Porcelaine Hearth
“Quand je me vois dans tes yeux, il n'y a rien de complémentaire. Juste deux étrangers qui contemplent l'autre. Deux ennemis, pourtant obligés de cohabiter.”
Thème }} Au fond, elle avait surtout hâte de rentrer chez elle. Ce vaisseau étranger l'angoissait, elle peinait à dormir dans un lit inconnu, en plein territoire ennemi. Il y avait beau y avoir la trêve, tous ces artifices ne parvenaient pas à lui faire oublier sa rencontre avec Ambroise. Au fond les Hominas étaient des êtres hostiles et brutaux. Cependant, son statut de star faisait qu'elle gardait ce ressentit pour elle-même, le cachant au fond de son coeur, bien verrouillé derrière les sourires et l'émission à tourner dans le plus grand des calmes.

Elle espérait que toute cette mascarade d'hospitalisation ne durerait pas. Elle n'était que fatiguée, pas de quoi en faire un drame. Eeva repoussait toujours les limites de son pauvre corps, oubliant jusqu'à se nourrir. Il fallait bien que tout finisse par lâcher un jour. Pourquoi justement là ? Loin de chez elle ?

Le docteur ne semblait pas hostile. Il avait rougit et elle rougit en miroir, embarrassée d'un trouble qu'elle ne comprenait pas. Détournant le regard elle songea qu'il était parfois difficile de se montrer sous son meilleur jour pour ne pas donner une mauvaise image de son peuple. Elle se devait de se comporter le mieux possible, après tout, pour montrer leur évolution, au contraire des Hominas qui semblaient si pervers et étranges.

Il lui tendit les cachets et elle les prit, docile sous ses airs fatigués. Elle se fendit cependant d'un léger sourire :
"Je vais mieux, ne vous en faites pas, ce n'est qu'un peu de fatigue. Merci pour vos bons soins." Elle espérait qu'il parte : elle voulait être seule. Mais sa question la prit un peu de court alors qu'elle relevait des yeux surpris sur l'Homina. N'avaient-ils pas de pets, eux aussi ? Il lui semblait qu'Eris lui avait expliqué qu'ils fabriquaient des robots, avec des IA perfectionnées, dont certains avaient même de la fourrure sur leur squelette interne de métal, si biens faits qu'ils semblaient vivants. Mais ce n'était sûrement pas vraiment la même chose qu'un vrai être vivant, non ? En tout cas ce nouvel Homina était très différent d'Ambroise : il semblait plus doux. Et puisqu'il lui fallait se montrer sociable et apprendre de cet autre peuple, elle songea qu'il n'y aurait pas grand mal de parler d'animaux avec l'ennemi - ce n'était pas dans le cadre du secret d'état, si ?

Gentiment, Eeva se décala un peu pour laisser l'Homina s'asseoir s'il le voulait, caressant la tête de Cosmo, qui se déplia, offrant la vision de son petit museau noir et ses yeux comme deux billes.
"En fait, chaque être que nous créons est unique, fait pour nous. Nous brassons les gênes de pleins d'animaux d'autrefois ensemble pour obtenir toutes sortes de petites créatures. Doudou... Je veux dire Cosmo a des gênes de lapin, de belette, de Gris du Gabon, de suricate aussi je crois..." Elle rosit légèrement, gênée. Elle ne voulait pas paraître docte mais la manipulation génétique faisait partit des choses qui l'intéressait et elle avait lu toutes sortes d'ouvrages sur le sujet. Le petit animal, dressé sur ses pattes arrières, émit un "Piou!" tout fier. "Il ne va pas vous mordre. Pas s'il ne se sent pas menacé." Finit-elle en hochant doucement la tête alors que la bestiole quittait ses cuisses pour aller renifler le médecin, ses oreilles dressées sur son crâne, l'air perplexe. Finalement, il se laissa caresser, animal docile de nature.

Gênée d'avoir une discussion de ce genre avec un Homina, elle détourna un instant les yeux vers l'holo-fenêtre. Elle se sentait seule et déracinée, dans ce vaisseau, comme une fleur mise en pot. Mais discuter normalement n'était pas si désagréable et la distrayait de la douleur dans ses reins, ainsi que de sa faiblesse.
"J'ai cru comprendre que vous n'aviez pas de pets ici ? Enfin... ils sont mécaniques c'est ça ? Vous en avez un ?" Elle rougit de sa question. "Excusez-moi... C'était très indiscret !"
© Mister Hyde


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newedenxxy.forumactif.com/t6-eeva-le-vilain-petit-canard http://newedenxxy.forumactif.com/t38-relations-d-une-petite-etoile

Homina
avatar
Messages : 56

Age du personnage : 23 ans

Métier : Infirmier

Statut marital : célibataire


MessageSujet: Re: Porcelaine Hearth { Ulrik & Eeva   Mar 24 Jan - 9:55

Pas si différents, en effet, et la jeune femina le lui prouva en rosissant à son tour, comme en réponse à sa propre gêne. Elle était jeune, 19 ans, d'après son dossier médicale, et se remémorant sa propre expérience, il se dit qu'elle devait se sentir perdue, seule, loin de son élément, et des siens. Ou plutôt des siennes. Elle se décala un peu sur le lit pour lui permettre de s'y installer mais il refusa poliment d'un sourire aimable et l'écouta présenter son "pet" comme elle l'appelait. La promiscuité avec d'autres personnes ne lui était pas familière, encore moins avec des feminas et si on le surprenait, assis aussi près de l'une d'entre elle, une patiente de surcroit, il serait encore sermonné. Il tendit timidement les doigts vers l'étrange créature et se laissa flaira par la minuscule truffe noire et humide. Le brassage génétique de Cosmo était fascinant et Ulrik écoutait Eeva religieusement, comme un élève assidu. Il releva finalement les yeux vers l'idole et posa ses iris quasiment translucide sur elle.

-Je ne connais pas tous ces animaux que vous avez mentionné, mais c'est fascinant ! Vous vous intéressez à la génétique ? Pour ma part c'est la conception que j'affectionne étudier, mais celle des hominas et des feminas, car nous n'avons pas de pets, en effet. Nos robots sont perfectionnés c'est vrai mais quand on connait la vie, on se rend compte de la différence. La fourrure de Cosmo est douce et chaude, on sent la vie sous la peau, le sang circuler dans les veines, le coeur battre. Et non, je n'en ai pas, j'ai opté pour un hologramme, il me sert de réveil ou d'autres choses du quotidien, mais je n'ai pas de relation avec, comme vous pouvez avoir avec votre étrange et si mignonne petite créature.

Il finit par s'asseoir aux côtés d'Eeva sur le lit, sans s'en rendre compte, sans le prémédité et le petit animal grimpa sur ses genoux et joua avec ses doigts, mettant ses pattes avant sur le torse du jeune homina pour venir renifler ce bipède qu'il ne connaissait pas. Ulrik se mit à rire et laissa l'animal l'explorer et faire connaissance. Son père n'accepterait jamais qu'il en achète un et surtout, il n'était pas sûr que ce soit accepté sur le vaisseau. Mais si un jour il retournait sur New Garden, peut-être qu'il pourrait. Il pourrait alors peut-être garder contact avec Eeva et lui demander de l'aider.

La porte s'ouvrit à la volée, et l'animal surpris alla se réfugier près de sa maîtresse. Ulrik sursauta et se leva d'un bond, rouge de honte.

-Mr Östensson, je peux savoir ce que vous faisiez assis sur le lit d'une patiente ? retentit la voix grave du médecin.

-Je euh... je prenais sa tension, docteur, je suis désolé, il n'y avait pas... je vais y aller.
-Oui, c'est plus sage je crois. Laissez cette jeune personne se reposer. Vous avez d'autres patients à voir. Terminez avec Mademoiselle et sortez.


Ulrik hocha la tête et soupira lorsque le médecin sortit en refermant la porte derrière lui.

-Veuillez m'excuser, je n'aurai pas dû, c'était déplacé de ma part. Il faut que j'y aille. Ce n'est pas le rôle d'un infirmier de... la distance avec les patients, c'est important... je... je dois y aller.

Il reprit le plateau de médicaments, replaça la fiche patient dans son bloc au pied du lit, jeta un oeil à l'animal apeuré, et scruta la jeune femina, à la recherche de réponse que la pauvre ne pouvait pas lui apporter. Ils ne se reverraient probablement jamais et Ulrik avait dû mal à le concevoir. Mais que pouvait-il y changer ? Il avait tellement de questions sur son espèce, sur son vaisseau, leurs coutumes, leurs habitudes...

-Ce ne doit pas être facile de subir ce... bouleversement tous les mois, et j'espère que vous irez mieux.

Il rajusta sa blouse, remit son stylo dans sa poche, contrôla l'heure en activant son hologramme à son poignet droit. Un petit dragon couleur cuivre en sortit, ouvrit la gueule et projeta dans l'air une horloge numérique. Puis Ulrik appuya sur un petit bouton et le dragon disparu dans le bracelet. Avant de partir, il se tourna une dernière fois vers Eeva.

-J'espère sincèrement que nous aurons l'occasion de nous revoir, Mademoiselle Eeva. J'aimerai tellement en savoir plus sur vous, et celles de votre espèce. Je crois... il me semble que c'est à nous de faire évoluer les choses, d'une façon ou d'une autre. Vous ne croyez pas ?

Qu'entendait-il par "nous" ? Les hominas et les feminas ? Les jeunes générations ? Les curieux, ceux qui s'intéressaient à ce qui faisaient la vie ? Il resta là un moment près de la porte, sans oser bouger, incapable de quitter du regard cette poupée de porcelaine fictive. Qui se cachait réellement sous ces traits de perfection et ces grands yeux bleus, dans lesquels il reconnaissait sa propre solitude ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newedenxxy.forumactif.com/t48-ulrik-ostensson-la-vie-est-une-remise-en-question-perpetuelle http://newedenxxy.forumactif.com/t96-journal-d-ulrik

Admin (Femina)
avatar
Messages : 255

Age du personnage : 19 ans

Doubles Comptes : Marcus G. Holms

Métier : Animatrice de Space Morning / idole

Statut marital : Célibataire extra vierge


MessageSujet: Re: Porcelaine Hearth { Ulrik & Eeva   Lun 30 Jan - 20:54

Porcelaine Hearth
“Quand je me vois dans tes yeux, il n'y a rien de complémentaire. Juste deux étrangers qui contemplent l'autre. Deux ennemis, pourtant obligés de cohabiter.”
C'était un peu étrange, non, que deux peuples ennemis puissent ainsi discuter comme si de rien n'était ? Cela troubla un instant la jeune idole : pourquoi se sentait-elle plus à l'aise avec cet Homina-ci ? Il semblait plus... doux, par rapport à ceux qu'elle avait croisé. Tous étaient au mieux suspicieux, voir plutôt hostiles et sur la défensive. Et l'on disait que c'était les Feminas, le peuple belliqueux !
Le physique inhabituel de cet Homina aux traits délicats l'apaisait et elle le laissa s'asseoir sans même y penser, oubliant d'être troublée par sa proximité en l'écoutant lui parler de leurs animaux. Et même Cosmo semblait bien l'aimer, le reniflant sagement et se laissant caresser.
Un instant, elle le regarda, surprise de rencontrer quelqu'un qui semble s'intéresser à la reproduction et la confection. Elle n'imaginait tellement pas la moindre reproduction possible entre leurs deux peuples qu'elle hocha la tête avec un sourire aimable, songeant avoir affaire à un obstétricien classique. Naïve enfant.

"Nous avons aussi des Hologrammes. Ils servent un peu comme le vôtre mais Cosmo est un présent que l'on m'a fait. Ils ne sont pas aussi répandus dans notre vaisseau que vous semblez le penser. Tout ce qui nécessite des manipulations génétiques pour être créé est évidemment long, coûteux, avec une marge d'erreur..." Elle expliquait cela sans fard, tranquille, appréciant ce moment de discussion. "Mais bon m'y intéresser... C'est vite dit, je suis juste du genre à aimer lire sur plein de sujets, c'est tout." Elle sourit, mais sous le sourire d'une idole, il y avait la maladresse d'une jeune fille solitaire, gênée d'être au centre d'une attention inattendue.

Lorsque la porte s'ouvrit brusquement, Eeva sursauta de concert avec tout le monde, recueillant son animal dans ses bras. Les Hominas étaient de telles brutes ! Pourquoi crier sur ce pauvre infirmier ? Ils ne faisaient rien que discuter un peu. Après tout, la trêve était là, l'ambassadrice piaillait toute la journée qu'il fallait apprendre a se connaître les uns les autres... Et bien l'on voyait ce que ça donnait !
Agacée autant d'être privée d'une simple discussion que de se faire appeler "Mademoiselle" (preuve supplémentaire de combien les Hominas étaient vraiment un peuple arriéré...), les joues rougies, Eeva laissa l'autre médecin partir sans trop oser rien dire mais en le foudroyant du regard.

Voilà que le dénommé... Östensson se levait déjà pour partir, tout affolé - elle pouvait le comprendre pour le coup. Et l'entendre lui parler de ses règles lui coupa presque le souffle, levant sur lui un regard incrédule. Comment ? Comment un Homina pouvait-il savoir..?

Elle ne devrait jamais trop savoir en y réfléchissant plus tard ce qui la poussa à le retenir un instant par le poignet, rouge pivoine.
"9-11-13-A... C'est mon identifiant coal-MS... Si vous voulez..." Elle ôta ses doigts de son poignet, comme si la peau douce et chaude la brûlait soudain.

A eux de changer les choses ? Mais en quoi ? Après tout c'était pour ça qu'elle était conviée sur le vaisseau par l'ambassadrice : pour montrer aux petites feminas que leurs ennemis de toujours n'étaient pas si monstrueux. Si elle en doutait elle-même... Et bien disons que cela faisait parti de son travail. Mais comment cet homina avec ce regard si doux et triste pouvait-il être vraiment mauvais ?
"Au revoir." Chuchota-t-elle, alors que la porte s'était déjà refermée sur l'infirmier pris en faute. Elle resta longtemps pensive, caressant la douce fourrure de Cosmo...

(Clos pour moi si ça te va ma bichetteuh ?)
© Mister Hyde


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newedenxxy.forumactif.com/t6-eeva-le-vilain-petit-canard http://newedenxxy.forumactif.com/t38-relations-d-une-petite-etoile
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Porcelaine Hearth { Ulrik & Eeva   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bento et porcelaine.
» Tears of my Hearth... [0/3] Celesty is there!!!!!! :P
» Feuilles de Thé et Tasse de Porcelaine (RP avec Gabrielle de Thianges)
» Enfin j'ai sauvé mon âme je m'enfuis de la fable | Helle
» Fais moi découvrir ta bibliothèque.

Sauter vers: